Colères, Petits Mots, Incohérence et Inconsistance

bow

From Le Monde:

Paris dénonce l’« incohérence » de M. Trump, Berlin l’accuse de « détruire la confiance »

« La coopération internationale ne peut dépendre de colères ou de petits mots », a réagi dimanche l’Elysée après l’annonce par le président américain qu’il se désolidarisait du communiqué final du G7.

Paris qui dénonce tout à la fois les « colères », les « petits mots », l’« incohérence » et l’« inconsistance » de Donald Trump. Berlin qui accuse le président américain de « détruire la confiance » avec ses tweets publiés après la fin du sommet du G7, samedi 9 juin au Canada. C’est peu dire que ce rendez-vous des sept pays les plus puissants de la planète aura tourné au fiasco.

Dimanche matin, l’Elysée a réagi en déclarant que « la France et l’Europe maintiennent leur soutien au communiqué final du G7 ». « Tout comme, nous l’espérons, l’ensemble des membres signataires », a ajouté la présidence française

« Nous avons passé deux jours à avoir un texte et des engagements. Nous nous y tenons, et quiconque les quitterait le dos tourné montre son incohérence et son inconsistance », a fait valoir la présidence, soulignant que « la coopération internationale ne peut dépendre de colères ou de petits mots. Soyons sérieux et dignes de nos peuples. Nous nous engageons et nous tenons ». …

Le porte-parole d’Angela Merkel a également réagi, dimanche matin, en faisant savoir que « l’Allemagne soutient le communiqué conjoint ». Dans l’après-midi, le ministre allemand des affaires étrangères Heiko Maas a déclaré : « En quelques secondes, vous pouvez détruire la confiance en 280 caractères Twitter ». Il a ajouté qu’il faudrait beaucoup plus de temps pour reconstruire la confiance perdue.